top of page
Rechercher

Entretenir Son Couteau

Entretenir La lame


Un bon entretien et une utilisation adéquate garantira la longévité de votre couteau.



Si un couteau est capable d'effectuer une tache, cela ne veut pas dire qu'il est l'outil adéquat pour le faire. Par exemple : Est-il possible d'ouvrir une boite de conserve avec un de nos couteau ? Oui. Est-ce que c'est recommandé ? Non. Est-ce que vous risquez de briser votre couteau ? Oui. Est-ce que vous risquez de vous blesser ? Absolument. Ce n'est donc pas l'utilisation adéquate pour nos couteaux.


Nos couteaux ne sont pas faits pour trancher des gros os, ou pour donner des coups (afin de hacher des gros morceaux de viande, par exemple). Ils effectueront la tâche, mais cela abîmera la lame et nécessitera un aiguisage beaucoup plus fréquent. Cela diminuera donc la longévité de votre couteau.


Un bon couteau est un couteau qui coupe. Affûtez et aiguisez votre couteau au besoin. Lisez notre rubrique sur l'affûtage et l'aiguisage afin de savoir quelle option choisir.



Entretenir Le Manche


Nos manches étant en bois, il va falloir y porter plus attention qu'a un manche fait de résine ou de métal. Contrairement à la lame, un manche endommagé est difficilement récupérable.



Huiler Le Manche


Vous verrez qu'après le temps, les lavages et l'utilisation, le bois perd un peu de sa brillance. Nous recommandons donc d'huiler le manche de temps en temps. Il n'y a pas de fréquence exacte pour ceci. Lorsque vous remarquez que votre manche manque de sa brillance d'origine, passez-lui un petit coup d'huile pour le réhydrater.


Pour ce faire, appliquez quelques gouttes d'huile sur un chiffon propre, et frottez doucement ce chiffon imbibé sur le manche, dans le sens des rainures. Une fois le manche recouvert d'huile, laissez-le reposer 15 minutes avant de l'essuyer avec une partie du chiffon qui ne contient pas d'huile. Répétez l'application jusqu'à saturation du bois. Le bois est une matière organique, il va 'boire' l'huile. Vous voulez donc lui donner à boire jusqu'à ce qu'il en ai eu assez et que l'huile que vous lui appliquez ne diminue plus en quantité après la période d'attente. Assurez-vous de bien retirer l'excédant d'huile une fois l'opération terminée, vous ne voulez pas d'un manche glissant.


Quelle Huile Utiliser ?


La plupart des couteliers suggèrent d'utiliser de la térébenthine ou de l'huile de lin. Bien que ces huiles fonctionnent très bien, les huiles alimentaires sont moins onéreuses (ou du moins seront déjà dans votre cuisine) et procureront un résultat tout à fait satisfaisant. Par contre, évitez les huiles qui rancissent rapidement, car ceci pourrait mener à un manche qui ne sent pas bon.


Comment Laver Son Couteau ?

Lavez votre couteau comme vous laveriez n'importe quel autre couteau. Il n'y a qu'une seule consigne :

Ne les laissez pas tremper. (Donc le lave-vaisselle, c'est non!)


Le bois est une matière organique. Si vous laissez votre couteau tremper, le bois se dilatera en se remplissant de façon excessive du liquide dans lequel il trempe, ce qui affectera également la colle qui tient le tout en place. Des petits espaces entre les matériaux risquent ensuite d’apparaître, et le manche sera donc moins solide (et moins beau).


Dans l'esprit du cordonnier mal chaussé, on a tendance à maltraiter nos couteaux pour connaître leurs limites. Croyez-nous quand nous disons que notre pire ennemi est le classique : "Je vais juste laisser ça tremper un peu, je reviens dans quelques minutes", qui se transforme en quelques heures.


Prenez tout de suite une bonne habitude : lavez et séchez votre couteau dès que vous en avez fini avec lui. Les aliments n'auront pas le temps de sécher et de coller à la lame, ce qui vous sauvera de l'idée de les laisser tremper.


7 vues

Posts récents

Voir tout

Commenti


bottom of page