top of page
Rechercher

Dois-je Affûter Ou Aiguiser Mon Couteau ?

L'Anatomie D'un Couteau


Pour commencer, familiarisons-nous avec les différentes partie d'un couteau, pour mieux se comprendre plus tard :


1. La Pointe : Le bout de la lame, où les bords supérieur et inférieur se rencontrent.

2. Le Talon : La partie la plus large du couteau, la plus proche du manche.

3. Le Taillant : La partie de la lame avec une inclinaison vers le bord. C'est la partie de la lame qui a été aiguisée.

4. Le Fil : La bordure du taillant. La partie qui tranche dans ce que vous coupez.

5. Le Rivet : Une tige en acier inoxydable qui traverse le manche et sécurise le tout en place. Le rivet mosaïque (6) effectue le même travail, mais avec style !


Affûter Ou Aiguiser ?


Nous voulons tous un couteau qui coupe. C'est la base, non ? Pour ce faire, nous pouvons l'aiguiser ou l'affûter... mais quoi choisir ?


Dans la vie de tous les jours, ces termes ont tendance à être utilisés de façon interchangeable. D'ailleurs, une recherche Google du mot 'affûtage' vous donne simplement 'aiguisage' comme définition (l'horreur !). Dans le monde de la coutellerie entre autres, nous faisons une distinction claire entre les deux.



Un fusil à affûter


L'affûtage :


À force d'utilisation, le fil de la lame se déforme. Cette ligne fine qui est, à la base, une ligne droite extrêmement fine, se déforme en se retournant sur elle-même et s'épaissit. C'est parfaitement normal, et c'est pour cela que l'affûtage se fait généralement avant chaque utilisation pour contrebalancer au mieux cet effet.


Avec un fusil à affûter, nous redressons le fil sans retirer de la matière. Puisque le fusil est en acier, il n'est pas abrasif pour un couteau du même matériau. N'oubliez pas que les mots 'affûter' et 'aiguiser' sont parfois interchangés, assurez-vous donc que le fusil que vous vous procurez est bel et bien en acier.


L'aiguisage :


Si le couteau est endommagé, un fusil d'affûtage n'est pas assez pour lui rendre son tranchant d'antan. Nous ne pouvons plus nous concentrer uniquement sur le fil, nous devons travailler le taillant. L'aiguisage consiste à retirer une fine couche du métal sur son entièreté, de la pointe au talon, afin de redonner un tranchant droit au couteau.


Contrairement au fusil à affûter, le fusil à aiguiser est en céramique ou diamanté, ce qui le rend abrasif sur la lame d'acier. Un bon aiguisage vous rendra le même tranchant que le jour où vous l'avez acheté. Par contre, puisque nous retirerons de la matière, le couteau devient de plus en plus petit à chaque aiguisage, il n'y a donc pas de valeur ajoutée à aiguiser un couteau qui n'en a pas besoin... bien au contraire.


Il existe plusieurs outils pour aiguiser votre couteau (fusil, pierre à aiguiser, meule, backstand...), mais le procédé est le même : Retirer de la matière.


Comme mentionné plus haut, n'oubliez pas que les mots 'affûter' et 'aiguiser' sont parfois interchangés. Assurez-vous donc que le fusil que vous vous procurez n'est pas en acier.


Le Mot De La Fin


Pour garder votre couteau le plus longtemps possible, nous vous conseillons donc d'utilisez un fusil à affûter chaque fois que vous utilisez votre couteau (ou une fois sur deux), et lorsque vous sentez que votre couteau ne coupe plus comme avant, passez à l'aiguisage.




11 vues

Posts récents

Voir tout
bottom of page